2000

jeudi 5 avril 2012
popularité : 12%

Paris - Un char aux couleurs lesbiennes dans la marche de la fierté homosexuelle. CQFD/fierté lesbienne

Dans cet article vous trouverez des informations classées par : contexte, œuvres de référence, événements, créations et parutions.

CONTEXTE

- Les associations peuvent désormais se porter parties civiles lorsqu’un crime a été commis en raison de l’orientation sexuelle de la victime. La loi sur la présomption d’innocence (n°1743) est amendée. "Toute association régulièrement déclarée depuis au moins cinq ans à la date des faits, se proposant par ses statuts de combattre les discriminations fondées sur le sexe, sur les moeurs, peut exercer les droits reconnus à la partie civile en ce qui concerne, d’une part les discriminations réprimées par les articles 225-2 et 432-7 du code pénal, d’autre part, les atteintes volontaires à la vie et à l’intégrité de la personne et les destructions, dégradations réprimées par les articles 221-1 à 221- 4, 221-1 à 222-18 et 322-13 du code pénal, lorsqu’elles ont été commises en raison de sexe, de la situation de famille, des moeurs de la victime, et par l’article L 123-1 du code du travail." Exposé des motifs : les discriminations fondées sur les moeurs existent réellement, mais les victimes hésitent à porter plainte ; il importe donc de permettre aux associations qui répondent aux conditions générales du code de procédure pénale de se constituer partie civile afin que la répression de ces délits puisse s’exercer.

- La charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne, solennellement, proclamée à Nice le 7 décembre 2000, traite de la dimension de l’égalité des sexes dans ses articles 21, 23 et 33. L’article 23 consacre le principe de l’égalité entre les hommes et les femmes dans tous les domaines en prévoyant la possibilité de mettre en œuvre des actions positives. Cet article élargit considérablement le champ d’intervention de l’égalité car il vise tous les domaines et pas seulement les questions d’emploi, de travail et de rémunération.

- 6 juin 2000 : La loi sur la parité en politique module l’aide publique aux partis politiques en fonction de leur respect de l’application de la parité pour la présentation des candidats aux élections.

- Une lesbienne se voit accorder un droit de visite pour les 2 fillettes qu’elle a élevées avec son ex-compagne par le juge aux affaires familiales de Bressuire dans les Deux Sèvres.

- Le tribunal administratif de Besançon accorde à une lesbienne vivant en couple, l’agrément pour adopter un enfant, agrément qui leur avait été par deux fois refusé par les services sociaux du Jura. (par la suite le Conseil d’État annulera cette décision)

OEUVRES DE REFERENCE

- 2000 Sex Révélations (If These Walls Could Talk, Jane Anderson, Martha Coolidge, Anne Heche, USA, 2000).

EVENEMENTS

- Marche Mondiale des femmes - le 17/06/2000 à Paris : 2000 collectifs locaux français, 10 000 marcheuses dans la rue ; - le 14/10/2000 à Bruxelles : 35 000 femmes venues de 14 pays européens présentent leurs revendications à la Commission Européenne ; - le 17/10/2000 à New-York : 15 000 femmes du monde entier, 5000 délégations mondiales, présentent leurs revendications au Président de la Banque Mondiale, au Directeur du FMI et à la secrétaire adjointe de l’ONU à laquelle elles remettent les pétitions signées par 4,7 millions de personnes.

- World Pride : 500 000 participant/es Rome. Grand succès auprès de la population où même de nombreux hétéros participaient au cortège en signe de soutien face au fascistes, extrémistes de droite ou du Vatican. Le pape a affirmé : "Au nom de l’Eglise de Rome, je dois exprimer de l’amertume devant cet affront au Grand Jubilé de l’an 2000 et cette offense aux valeurs chrétiennes d’une ville si chère au coeur des catholiques du monde entier". Il a ensuite rajouté que les homosexuels ne devaient pas être victimes de discrimination en raison de leur orientation sexuelle et a lu un passage du catéchisme dans lequel l’Eglise catholique incite les fidèles à faire preuve de compréhension et de compassion vis-à-vis des homosexuels, soulignant qu’ils devaient être traités avec respect, compassion et délicatesse.

- CQFD-Fierté lesbienne/Paris organise la 5° Fiérté lesbienne et décide de financer des actions contre la lesbophobie. Dans la marche de la Lesbian & Gay Pride, le char Fierté lesbienne affirme que "la lesbophobie est un fléau social" puis, à Wagram, un débat très suivi aborde ce thème sous un angle pratique. Le traditionnel forum des associations lesbiennes donne un coup de projecteur aux initiatives lesbiennes et féministes et accueille une représentante des organisations lesbiennes hongroises. Et toujours cinéma, vidéo et fête. Les organisatrices de la Fierté Lesbienne/Paris se déplacent à Rome pour participer à la marche de la World Pride.

- Le CNDF fait campagne contre l’extrême droite et ses complices. Cette campagne est accompagnée de tracts, d’affiches, de flyers. Sur ces supports apparaît pour la première fois le terme de lesbophobie dans une campagne nationale.

- La CLF (Coordination lesbienne en France) finalise ses travaux sur la lesbophobie avec l’élaboration d’un projet de loi contre les discriminations lesbophobes. « proposition amendement du droit civil et du droit pénal pour lutter contre les comportement, propos, représentations et discriminations sexistes, lesbophobes et homophobes".

- Lors de sa réunion européenne à Bruxelles, La Marche Mondiale contre la pauvreté et les violences faites au femmes adopte sur la proposition de la France l’intégration de la lesbophobie dans sa plateforme revendicative.

- Action des Dé/générées Lille : Premier salon du Clito (« Quand la langue est habile, le clito rit – proverbe chinois ») les 11 et 12 mars 2000.

- Toulouse, 13 et 14 avril 2000. 1er colloque national d’études lesbiennes "ESPACE LESBIEN mémoires - langages, sexualité " organisé par Bagdam Cafée.

- Cinquième rencontre de la coordination lesbienne nationale à Port La nouvelle organisé par Bagdam Cafée.

CREATIONS

- Les voix rebelles, chorale féministe.

- Malfamées, adjectif féminin pluriel, collectif créé en mai à Lille.

- Bagdam Cafée Fondée en décembre 1988, continue son existence sous le nom de Bagdam Espace lesbien, créé après la fermeture du café, le 1er janvier 1999.

- ALODD "A l’Ouest des Dames". Association non mixte, créée le 7/11/2000, engagée dans la lutte contre le sexisme, la lesbophobie, l’homophobie et le racisme.

- Madivine signifie lesbienne en créole haïtien, avril, Lyon, Collectif du 6 Novembre, Réseau de lesbiennes. Recherche, exploration, expression, production et diffusion d’idées et de pratiques encourageant pensées critiques et actions constructives sur des problématiques politiques, culturelles, sociales, économiques et écologiques structurant la vie des personnes dans le monde.

- Les Fées du Logis : revue lesbienne féministe, antisexiste, anti-raciste, pro-choix sur le net. Née en 2000, dernières publication en 2006.

PARUTIONS

- Bimbo, Miss Clito & Miss Vulvo- avril Madivine, (signifie lesbienne en créole haïtien), n°1, Lyon.

- Espace lesbien, revue d’études lesbiennes, Toulouse, n°1 octobre .

- LFID, journal Alliance pour la liberté (association, 1994), seconde série, collectif, français-perse, Paris.



Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 22 juillet 2017

Publication

218 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

60 aujourd'hui
71 hier
196608 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté