Chronologie PACA Languedoc Roussillon

samedi 2 juin 2012
popularité : 1%

Voici la Chronologie lesbienne en régions Provence Alpes Côte d’Azur et Languedoc Roussillon organisée selon deux axes :
- par année,
- par organisation/groupe/collectif.

Les informations sont extraites de la chronologie générale, mais peuvent être plus riches. En effet, pour conserver le maximum de repaires, nous avons été moins sélectives que dans l’approche nationale.

Vos compléments et remarques sont les bienvenus, un forum est à votre disposition pour compléter ou corriger. Nous intégrerons vos précieux apports dans notre base de données et modifierons l’information publiée sur ce site.

Chronologie par année

1975

  • 16 janvier : des femmes du MLAC d’Aix sont inculpées pour exercice illégal de la médecine. Aix en Provence.
  • 22-23 novembre : Premier Congrès décentralisé d’Arcadie à Marseille sous la présidence de Catherine Valabregue. thème : "Être homophile en France en 1975". Marseille.

1977

  • Mars, une liste homosexuelle se présente aux élections municipales à Aix-en-Provence. Libération lui consacre une page le 8 mars. Le Provençal titre : "Ils doivent bien être une quarantaine l’un dans l’autre". Aix en Provence.
  • Malgré la promulgation de la loi, l’avortement libre et gratuit pour toutes ne fait pas l’unanimité. Un procès a eu lieu à Aix-en-Provence contre les militantes du MLAC, accusées d’exercice illégal de la médecine. Leurs locaux sont plastifiés à plusieurs reprises. Aix en Provence.
  • Dévoilées n° 1 - mai - publication du groupe de femmes françaises et immigrées, collectif, Marseille. Marseille.

1978

  • De janvier à mai, procès d’Aix : deux jeunes filles violées par trois hommes à plusieurs reprises. Gisèle Halimi plaide, au nom du collectif juridique Choisir, avec la solidarité très forte de groupes féministes. Procès houleux où les victimes, les femmes et les féministes sont ouvertement attaquées, voire agressées physiquement. Aix en Provence.
  • Ouverture du restaurant associatif L’Invitée à Aix. Aix en Provence.
  • Novembre : BIEF n° 0 – bulletin des études féministes du centre d’études féministes de l’Université de Provence CEFUP (Aix-en-Provence) – responsables de publication : Monique Grandjonc et Gaby Guye. Aix en Provence.

1979

  • Avril, rencontre des Groupes Lesbiennes et publication de la brochure Rencontre d’Aix. Aix en Provence.
  • 22-29 juillet, rencontre nationale des groupes lesbiennes à Marseille (Lyon, l’année précédente). Marseille.
  • 23-28 juillet, première Université d’été homosexuelle, à Marseille ; création du , Comité d’urgence anti-répression homosexuelle ; filiation : Arcadie et GLH, fédération des CHAT, associations religieuses, groupes professionnels, etc. ; pour une aide juridique et/ou politique (jusqu’en 1987). Marseille.

1980

  • Exilées, bulletin, n°1 mai, Aix, collectif Aix en Provence
  • 5-6-7 avril, Coordination des féministes radicales à Aix-en-Provence, discussions avec les Lesbiennes Radicales sur le viol comme crime politique. Aix en Provence.
  • 12 au 17 juillet, camp lesbien : "Le camp" mas de Lenziere 30140 Anduze. Anduze Languedoc Roussillon.

1981

  • 4 juin, lettre ouverte d’Aix et de Marseille, Claude et Nicole du Front des Lesbiennes Radicales, en réponse au bilan fait après la rencontre d’Exoudun, bilan qui demande la dissolution de l’association "Elles mêmes" vu les débats contradictoires. Aix en Provence /Marseille
  • Création du groupe Lesbiennes de la Boulangerie-gaie de Marseille. Marseille.
  • 26 juillet au 2 août, UEH (1ère en 1979), une centaine de lesbiennes demandent la séparation. Marseille.
  • Au lendemain de la rencontre lesbienne de Leuzières et de la deuxième université d’été homosexuelle à Marseille (1981, « … un regroupement mixte où on ne pensait aux filles que dans la mesure où nous imposions notre présence »), voici ce qu’écrit une des participantes aux deux événements : « … une dynamique existe, née d’une longue, patiente action militante. Tout en étant d’accord sur la nécessité de mener des luttes avec les pédés dans certains domaines (qu’il faudra d’ailleurs redéfinir), nous ressentons comme vital le besoin de nous réunir afin de trouver notre terrain d’existence et d’action. Il faut que les lesbiennes deviennent une force politique, qu’elles apparaissent comme telle. (…) On a trop dit que les lesbiennes sont à la charnière du combat féministe et du combat homosexuel. Jusqu’à présent, cela a surtout signifié que nous en étions les laissées-pour-compte. Prenons notre place dans chacun de ces combats » (Françoise Renaud). Marseille.
  • Novembre, Assises nationales sur le travail des femmes et les femmes dans le travail, organisées par la coordination nationale des groupes femmes. Celles-ci préparent à des États généraux. Marseille.
  • 11-26 juillet, Rencontre internationale de lesbiennes féministes, l’Euzières (Gard), 3e camping lesbien . L’Euzieres - Gard.

1982

  • 1er au 8 août, premier camping lesbien radical international dans le Var. Var.

1983

  • Ciné Club Germaine du Lac animé par 9 lesbiennes. Elles projettent un film par mois dans une MJC de la ville (projection non mixte). Elles organisent la partie cinéma de l’UEH Lesbos et la nuit du cinéma lesbien le vendredi 15 juillet 1983. Aix en Provence.
  • Avril, ouverture de la Douce-Amère, local de lesbiennes à Marseille. Marseille.
  • Le groupe lesbienne de la boulangerie gaie à Marseille déclare "le mouvement lesbien se structure en France, seul le mouvement radical s’exprime, à nous d’exprimer d’autres sensibilités dans le mouvement". Elles sont pour une politique d’ouverture et affirment qu’elles sont bien avec les homosexuels et que le dialogue avec les hétérosexuels est important. Leur groupe assure des permanences non mixtes et un bar accueil non mixte hebdomadaire. Marseille.
  • La rencontre internationale de Vence est organisée via l’association "Les femmes s’évadent" (Paris) Stages de danse, aïkido, chant, atelier vidéo, théâtre, groupe d ’échange : histoire, littérature, maternité. Vence.
  • 10-17 juillet : 3ème Université d’été homosexuelle à Marseille organisée en 3 parties : MYKONOS, LESBOS et le P. de R. Lesbos, partie non-mixte, obtenue de haute lutte, axa ses commissions de réflexion sur le symbolisme du vêtement, éducation, identité-diversité, lesbiennes et féministes, sexualité et vécu ou la question du pourquoi luttons nous. Sur les 250 lesbiennes inscrites, peu participèrent à l’université. L’AG de Lesbos a proposé une rencontre politique de lesbienne sur le thème de l’indépendance/autonomie lesbienne ; La partie Mykonos, mixte, était organisé par le GLH. Christian de Leusse y a présenté son projet de création d’une Fondation pour le patrimoine homosexuel. Marseille.
  • GAMS : Groupe d’Aide aux Minorités Sexuelles. Association socio-culturelle, aide juridique et psychologique. 12, bd Cassini, 13004 Marseille. Marseille.

1984

  • Lesbia fait état de deux radios toulonnaises : Le cœur gros, et Littoral. Toulon.
  • Lesbia publie l’annonce du Bentley’s, bar club féminin, impasse de la Tour. Nice.
  • La Boulangerie gay a 7 ans d’existence. Le groupe des lesbiennes de la Boulangerie gay s’est organisé à la fin de l’UEH de juillet 1981. Il fonctionne donc depuis 3 ans. Elles ont revendiqué la participation de leur groupe à la commission femmes de la municipalité. Marseille.
  • Toulon, un débat "L’homosexualité en 1984 : deux analyses, un même débat" est organisé par les associations Le Chat et Hyphen Trait d’Union à la suite de la projection du film "Parlons en". Toulon.
  • Lesbia annonce la création d’une association de lesbiennes "les Traits d’Union" à Toulon avec pour objectif l’accueil, l’aide juridique, les débats, la détente. Toulon.
  • Lesbia fait mention d’un centre homosexuel d’accueil Toulonnais, Le Chat 7 rue Saint Honoré BP 1026 83057 Toulon Cedex. Toulon.
  • Lesbia publie l’annonce des "Thés Roses", organisés par le GLH du Vaucluse. Vaucluse.

1985

  • Association Hyphen mentionnée dans Lesbia, 101 cours Lafayette (date de création , activité ?). Toulon.
  • La Boulangerie Gaie 48 rue de Bruys, MARSEILLE 5ème. Émission de Radio : "Dérives nocturnes" sur RADIO SOLEIL. Marseille.
  • Restaurant "Le Brise Miche", 1 rue Rosetti, 06300 Nice. (date de création , activité mixte ou non mixte ?). Nice.
  • 1985 Le "Chat" club homosexuel d’accueil mixte toulonais. (date de création , activité mixte ou non mixte ?). Toulon.
  • Radio Cour des Miracles à Avignon signale son émission homosexuelle "Singulier-pluriel" 10, rue des lices 84000 Avignon. Avignon.
  • 7 juillet ,4e Université d’été homosexuelle de Marseille. Les rangs sont clairsemés ; de nombreux militants sont morts du Sida. Marseille.

1986

  • Création par des" femmes du Sud" d’un "journal du mouvement de libération des femmes". Il est réalisé par une vingtaine de femmes de Marseille, de Forcalquier, Nice, Montpellier et Toulouse et paraît chaque trimestre.
  • du 20 au 30 juillet 1986, "Femmes Soleil" organise une rencontre lesbienne dans un hameau du Queyras (femmes et enfants, garçons jusqu’à 7 ans). La Cuisine sera assurée par roulement. Queyras.
  • Lesbia N° 44 annonce la fermeture de la Boulangerie gaie à Marseille pour des raisons financières. Ils recherchent toutefois un nouveau local, ce sera le Bateau Ivre. Marseille.

1987

  • Nouveau lieu associatif : le Bateau ivre, 15, rue Fongatte, 13006 Marseille (suite à la fermeture de la Boulangerie Gaie). Marseille.

1990

  • Création du CEL – Centre Evolutif Lilith. Début 1990 Mireille G. passait une petite annonce dans Lesbia Magazine pour créer une association de femmes à Marseille. Suite aux réponses qu’elle avait reçues, elle trouva un local rue Paradis. Le 13 juin, elle déposa les statuts officiels en Préfecture ’"les rencontres culturelles et les loisirs féminins. Comme elle était passionnée d’astrologie et de numérologie, elle calcula la date de naissance officielle de l’association pour avoir un thème harmonique sans tension. Il lui restait à trouver le nom. C.E.L Centre Evolutif Lilith. (Lilith , une rebelle : la 1° femme qui se refuse à Adam). Inauguration le 8 septembre 1990. Marseille.

1994

  • Janvier, lors d’une assemblée extraordinaire du CEL, un vote décide à une large majorité de déclarer l’association ouvertement lesbienne. Dans les statuts, il fut ajouté " Association lesbienne de défense des droits des femmes et des homosexuel(le)s ". Marseille.
  • Octobre, parution du 1er journal édité par le C.EL. "Esprit de CEL" et création du logo du C.E.L par Marie- Diane. Marseille.
  • Juin, le CEL organise sa première manifestation. C’est la première association à appeler ses adhérentes et les autres associations homosexuelles à venir manifester devant le consulat d’Italie de Marseille pour condamner les propos publics discriminatoires d’un candidat italien néo-fasciste, Piero Buscaroli ; environ 80 personnes étaient présentes dont une majorité de femmes (cf Esprit de Cel N°l). Marseille.
  • Juin,le CEL participe très activement à la première Lesbian and Gay Pride organisée à Marseille (400 participants environ), en tant qu’association appartenant au Collectif Gay et Lesbien Marseille-Provence (cf Esprit de Cel n° 1 ). A cette occasion, la présidente, Dali, est interviewée et passe au journal télévisé régional de F.R.3. Une fête réunissant environ 600 personnes est organisée le même jour. Marseille.
  • Septembre, participation du CEL à une manifestation avec les femmes du R.A.F.D (Rassemblement pour l’Algérie des Femmes Démocrates). Marseille.

1995

  • Juin , face à la violence du mouvement intégriste en Algérie, le CEL décide de rencontrer le R.A.F.D (Rassemblement pour l’Algérie des Femmes Démocrates) pour apporter son soutien (cf Esprit de Cel N°3). Marseille.
  • Novembre : après la grande manifestation de femmes à Paris, les associations mobilisées à Marseille, dont le CEL, ont mis en place un Collectif pour la défense des droits des femmes : le CEL participe depuis aux réunions et fait entendre sa voix et sa différence . (cf Esprit de Cel N°4). Ce nouveau collectif permettra, entre autres, l’organisation d’une manifestation le 8 Mars 1996 qui n’avait pas eu lieu depuis longtemps. Marseille.

1996

  • Pentecôte, naissance de la Coordination Lesbienne Nationale à Valence. Cette idée avait été lancée en 1994à Paris par les associations présentes lors du Festival de films lesbiens (Quand les lesbiennes se font du cinéma) , et repris, au festival suivant en 1995 . Cette idée prit forme lorsque les associations lesbiennes françaises on fait le constat qu’elles n’existaient guère aux yeux des pouvoirs publics de leur pays, en tant que force organisées et représentatives. Marseille.
  • Juin ; un défilé sous la bannière « Fierté Lesbienne ne se mélange pas à la marche homosexuelle et depuis 1997 aux années 2000, le CEL n’appellera plus ses adhérentes à défiler. Marseille.
  • Préparation de la rencontre nationale lesbienne par les Voies d’Elles (Grenoble) le CEL (Marseille) et les Informelles (Avignon). Avignon.
  • Septembre, création de Climacus à Marseille à l’initiative d’Aides Provence, du Collectif pour le Contrat d’Union Civile et Sociale, le Planning Familial des Bouches-du-Rhône et le CEL (Esprit de Cel N°5). Ce Collectif d’associations avait pour objectif de promouvoir le Contrat d’Union Sociale dont la dénomination est devenue aujourd’hui P.A.C.S, Plusieurs actions avaient été organisées comme, entre autres, l’envoi d’une pétition à des personnalités régionales et des députés pour soutenir le projet de loi. Marseille.

1997

  • publication de "Lunes, Réalités, Parcours, Représentations de femmes" n° 1 (revue trimestrielle). Arles.
  • Mars, participation du CEL et de la Coordination Lesbienne Nationale aux Assises Nationales pour le droit des femmes à Paris (cf. Esprit de Cel N°7). Marseille.
  • Le CEL se porte partie civile avec le Collectif de défense des droits des femmes de Marseille aux côté de Colette Charlier, professeur de philosophie, en procès contre un responsable du Front National (cf. Esprit de Cel N°6). Marseille.
  • Le CEL participe à la création et adhère au Collectif "tous ensemble contre l’exclusion" réunissant 80 associations. Ce collectif, dont le CEL, participa au Dôme à Marseille en Mars 1997 à une première journée d’action. Il a pour objectif de lutter contre le racisme, l’homophobie et la montée du Front National dans le Sud de la France (c.f Esprit de Cel N°7). Marseille.
  • Face à une volonté de créer un Centre gay et lesbien à Marseille en 1995, et lorsque en 1997 la Lesbian and Gay Pride devient appellation déposée, le Collectif scissionne et les associations lesbiennes, le CEL, les 3G et les Bigoudie’s s’en désolidarisent (cf. Esprit de Cel N°8). Marseille.

1998

  • 20 Mars, la Coordination Lesbienne Nationale -dont le CEL par sa représentante Nicole Sirejean - est reçue par Geneviève Fraisse, déléguée interministérielle aux droits des femmes auprès du premier ministre . Marseille.
  • Mars, les associations homosexuelles dont le CEL se portent solidaires au procès de Régine Juin, directrice de programmation de l’unique cinéma de Vitrolles, licenciée par la municipalité Front National pour refus de déprogrammer des courts métrages homosexuels (cf. Esprit de Cel N° 11 ). Marseille.
  • Mars 1998, organisation d’une table ronde " femmes contre l’extrême droite par le Collectif de défense des droits des femmes - dont le CEL- à Marseille (cf. Esprit de Cel N°I2). Marseille.

1999

  • Lémission Génération gays sur Radio Utopie, co-animée par Véronique Raillé s’ouvre aux lesbiennes, afin qu’elles puissent s’exprimer, sous forme d’entretien, faire partager leur parcours personnel et par là même, ouvrir la voie à la liberté de vivre, au quotidien son homosexualité. De Fila aux Belladonna 9CH de Béa à Julia, du C.E.L aux .3G, le micro leur était ouvert et permettait à ces femmes de prendre la parole et à d’autres de suivre leurs traces. Marseille.
  • La Coordination Lesbienne Nationale dont le CEL par sa représentante Maïté Maillet mène campagne pour l’obtention du PACS. Marseille.
  • 8 Mars, cette journée internationale des femmes à Marseille est marquée par un hommage à Louise Michel : rassemblement à l’initiative du CEL devant la plaque du bâtiment où elle mourut ; inauguration officielle par le Député Maire de secteuret la représentante du CEL, Nicole Sirejean au nom du Collectif Femmes, d’un rond-point Louise Michel dans le 15ème arrondissement de Marseille. cette inauguration fut obtenue par le Collectif de défense des droits des femmes à la suite d’un dossier déposé en mairie en 1996 (cf Esprit de Cel N°I6). Marseille.
  • Juin, le CEL et les 3G organisent, dans le cadre de la Fierté lesbienne commémorant les 30 ans de Stonewall, diverses manifestations dont une projection au Cinéma du Merlan et une animation spectacle’ sur le Cours Julien à Marseille (cf Esprit de Cel N°I7). Marseille.
  • Université d’été euroméditérranéenne des homosexualités. Marseille.

2000

  • Université d’été euroméditérranéenne des homosexualités. Marseille.

2002

  • Dossier SANTE ET QUESTIONNAIRE : "Le dépistage des cancers gynécologiques chez les lesbiennes". Projet du Centre évolutif Lilith, en collaboration avec les autres associations de la Coordination Lesbienne Nationale et les Universités Euroméditerranéennes des Homosexualités. Marseille.
  • 1ère édition du Festival "Reflets, des films d’aujourd’hui pour penser demain". Films gays, lesbiens, bi, trans. DU 30/05 au 02/06/2002, organisé par l’Association MPPM (Moving Project/Projets en Mouvement) avec le soutien du Festival de Films Gay et Lesbiens de Paris. Marseille.
  • Marseille-Luminy-du 20 au 27/07/2002 : 9èmes UEH (Université d’été Euroméditerranéenne). Le Colloque public : "20 ans de dépénalisation… et après !", fut accueilli à l’Hôtel de Région et salué par le Vice-Président du Conseil Régional. Marseille.

2003

  • 3 mai, Les Arcadiennes, chemin du Séminaire du Roc, 81000 Albi : Les Aarcadiennes : promotion des femmes artisanes, artistes et intellectuelles par la mise à leur disposition de lieux de spectacles, réflexions et expositions ; création d’un lieu de convivialité où soient accueillis les arts du spectacle, des stages de formation et des séminaires de réflexion sur des thèmes artistiques et culturels. Albi.
  • REFLETS, festival de films gays, lesbiens, bi, trans (du 8 au 11/05/2003) festival-reflets@wanadoo.fr. Marseille.
  • L’Écrit de la différence à Canne (2004), librairie tenue par des lesbiennes. Cannes.

2004

  • Les mots pour le dire à Marseille, librairie tenue par des lesbiennes. Marseille.
  • Du 05/ au 09/05, Festival REFLETS. Thématiques lesbiennes, gays, bi et trans www.reflets.org. Marseille.
  • du 13 au 20/07/2004, UEEH (Universités d’Eté Euroméditerranéennes) www.ueeh.org. Marseille.

2006

  • Cration de L.ciné : projection mensuelle sur une formule ciné-échanges-grignote pour lese lesbiennes d’Avignon, du Vaucluse et d’ailleurs

2008

  • 7e édition du festival "Reflets" (23-27/04) festival-reflets@orange.fr. Marseille.
  • Portrait et mise à l’honneur de Claude Perpère, chirurgienne dans Lesbia Magazine. Dans les années 50-60, il était difficile pour les femmes d’accéder à certains à certains métiers. Une femme volontaire et acharnée le fît. Marseille.

2011

  • Le CEL renoue avec les grandes fêtes lesbiennes du CEL dont la dernière a eu leu en 2001 (plus de 400 participantes).

retour ici



Chronologie par groupes

Centre évolutif Lilith - Marseille

La Douce-Amère - Marseille

Le groupe des lesbiennes de la Boulangerie - Marseille

Les Traits d’Union - Toulon

C.L.N. Coordination lesbienne Nationale (devenue ensuite Coordination lesbienne en France)

Lesbiennes radicales

Rencontres nationales et internationales lesbiennes dans le sud

Centre Evolutif Lilith

1990

  • Création du CEL – Centre Evolutif Lilith. Début 1990 Mireille G passait une petite annonce dans Lesbia Magazine pour créer une association de femmes à Marseille. Suite aux réponses qu’elle avait reçues, elle trouva un local rue Paradis. Le 13 juin, elle déposa les statuts officiels en Préfecture ’"les rencontres culturelles et les loisirs féminins. Comme elle était passionnée d’astrologie et de numérologie, elle calcula la date de naissance officielle de l’association pour avoir un thème harmonique sans tension. Il lui restait à trouver le nom. C.E.L Centre Evolutif Lilith. (Lilith , une rebelle : la 1° femme qui se refuse à Adam). Inauguration le 8 septembre 1990.

1994

  • Octobre, parution du 1er journal édité par le C.EL. "Esprit de CEL" et création du logo du C.E.L par Marie- Diane.
  • Janvier, lors d’une assemblée extraordinaire, un vote décide à une large majorité de déclarer l’association ouvertement lesbienne. Dans les statuts, il fut ajouté " Association lesbienne de défense des droits des femmes et des homosexuel(le)s ".
  • Juin, le CEL organise sa première manifestation. C’est la première association à appeler ses adhérentes et les autres associations homosexuelles à venir manifester devant le consulat d’Italie de Marseille pour condamner les propos publics discriminatoires d’un candidat italien néo-fasciste, Piero Buscaroli ; environ 80 personnes étaient présentes dont une majorité de femmes (cf Esprit de Cel N°l).
  • Juin, le CEL participe très activement à la première Lesbian and Gay Pride organisée à Marseille (400 participants environ), en tant qu’association appartenant au Collectif Gay et Lesbien Marseille-Provence (cf Esprit de Cel n° 1 ). A cette occasion, la présidente, Dali, est interviewée et passe au journal télévisé régional de F.R.3. Une fête réunissant environ 600 personnes est organisée le même jour.
  • Septembre, participation à une manifestation avec les femmes du R.A.F.D (Rassemblement pour l’Algérie des Femmes Démocrates).

1995

  • Juin, face à la violence du mouvement intégriste en Algérie, le CEL décide de rencontrer le R.A.F.D (Rassemblement pour l’Algérie des Femmes Démocrates) pour apporter son soutien (cf Esprit de Cel N°3).
  • Novembre, après la grande manifestation de femmes à Paris, les associations mobilisées à Marseille, dont le CEL, ont mis en place un Collectif pour la défense des droits des femmes : le CEL participe depuis aux réunions et fait entendre sa voix et sa différence . (cf Esprit de Cel N°4). Ce nouveau collectif permettra, entre autres, l’organisation d’une manifestation le 8 Mars 1996 qui n’avait pas eu lieu depuis longtemps.

1996

  • Juin, un défilé sous la bannière "Fierté Lesbienne" ne se mélange pas à la marche homosexuelle et depuis 1997 aux années 2000, le CEL n’appellera plus ses adhérentes à défiler
  • Mars, participation du CEL et de la Coordination Lesbienne Nationale aux Assises Nationales pour le droit des femmes à Paris (cf. Esprit de Cel N°7).

1997

  • Le CEL se porte partie civile avec le Collectif de défense des droits des femmes de Marseille aux côté de Colette Charlier, professeur de philosophie, en procès contre un responsable du Front National (cf. Esprit de Cel N°6).
  • Face à une volonté de créer un Centre gay et lesbien à Marseille en 1995, et lorsque en 1997 la Lesbian and Gay Pride devient appellation déposée, le Collectif scissionne et les associations lesbiennes, le CEL, les 3G et les Bigoudie’s s’en désolidarisent (cf. Esprit de Cel N°8).

1998

  • Mars, les associations homosexuelles dont le CEL se portent solidaires au procès de Régine Juin, directrice de programmation de l’unique cinéma de Vitrolles, licenciée par la municipalité Front National pour refus de déprogrammer des courts métrages homosexuels (cf. Esprit de Cel N° 11 ).
  • Mars 1998, organisation d’une table ronde " femmes contre l’extrême droite par le Collectif de défense des droits des femmes - dont le CEL- à Marseille (cf. Esprit de Cel N°I2).

1998

  • 8 Mars, cette journée internationale des femmes à Marseille est marquée par un hommage à Louise Michel : rassemblement à l’initiative du CEL devant la plaque du bâtiment où elle mourut ; inauguration officielle par le Député Maire de secteur, M. Guy Hermier et notre représentante Nicole Sire jean au nom du Collectif Femmes, d’un rond-point Louise Michel dans le 15ème arrondissement de Marseille. cette inauguration fut obtenue par le Collectif de défense des droits des femmes à la suite d’un dossier déposé en mairie en 1996 (cf Esprit de Cel N°I6).
  • Juin, le CEL et les 3G organisent dans le cadre de la Fierté lesbienne commémorant les 30 ans de Stonewall diverses manifestations dont une projection au Cinéma du Merlan et une animation spectacle’ sur le Cours Julien à Marseille (cf Esprit de Cel N°I7).

2002

  • Dossier SANTE ET QUESTIONNAIRE : "Le dépistage des cancers gynécologiques chez les lesbiennes". Projet du Centre évolutif Lilith, en collaboration avec les autres associations de la Coordination Lesbienne Nationale et les Universités Euroméditerranéennes des Homosexualités.

2011

  • Le CEL renoue avec les grandes fêtes du CEL (Plus de 400 Lesbiennes s’y retrouvent).

La Douce-Amère - Marseille

1983

  • avril ouverture de la Douce-Amère, local de lesbiennes à Marseille.

Le groupe des lesbiennes de la Boulangerie - Marseille

1981

  • Création du groupe Lesbiennes de la Boulangerie-gaie de Marseille. Il s’est organisé à la fin de l’UEH de juillet 1981.

1983

  • janvier ouverture d’un lieu lesbien à Marseille La Boulangerie Marseille.

1983

  • Le groupe lesbienne de la boulangerie gaie à Marseille déclare "le mouvement lesbien se structure en France, seul le mouvement radical s’exprime, à nous d’exprimer d’autres sensibilités dans le mouvement". Elles sont pour une politique d’ouverture et affirment qu’elles sont bien avec les homosexuels et que le dialogue avec les hétérosexuels est important. Leur groupe assure des permanences non mixtes et un bar accueil non mixte hebdomadaire.

1984

  • La Boulangerie gay a 7 ans d’existence. Il fonctionne donc depuis 3 ans. Elles ont revendiqué la participation de leur groupe à la commission femmes de la municipalité.

Les Traits d’Union - Toulon

1984

  • Lesbia annonce la création d’une association de lesbiennes "les Traits d’Union" à Toulon avec pour objectif l’accueil, l’aide juridique, les débats, la détente.
  • Un débat "L’homosexualité en 1984 : deux analyses, un même débat" est organisé par les associations Le Chat et Hyphen Trait d’Union à la suite de la projection du film "Parlons en".

C.L.N. Coordination lesbienne Nationale (devenue ensuite Coordination lesbienne en France)

1996

  • Pentecôte, naissance de la Coordination Lesbienne Nationale à Valence. ’Cette idée avait été lancée à Paris par les association présentes lors d’un Festival de films lesbiens en 1994, et repris, au festival suivant en 1995 . Cette idée prit forme lorsque les associations lesbiennes françaises on fait le constat qu’elles n’existaient guère aux yeux des pouvoirs public de leur pays, en tant que force organisées et représentatives.

1998

  • 20 Mars, la Coordination Lesbienne Nationale -dont le CEL par sa représentante Nicole Sirejean - est reçue par Geneviève Fraisse, déléguée interministérielle aux droits des femmes auprès du premier ministre.

1999

  • la Coordination Lesbienne Nationale dont le CEL par sa représentante Maïté Maillet mène campagne pour l’obtention du PACS.

2000

  • 5ème rencontre de la coordination lesbienne nationale à Port La nouvelle.

Lesbiennes radicales

1980

  • 5-6-7 avril, Coordination des féministes radicales à Aix-en-Provence, discussions avec les Lesbiennes Radicales sur le viol crime politique.

1981
4 juin, lettre ouverte d’Aix et de Marseille, Claude et Nicole du FLR (Front des Lesbiennes Radicales), en réponse au bilan fait après la rencontre d’Exoudun, bilan qui demande la dissolution de l’association "Elles mêmes" vu les débats contradictoires.

Rencontres nationales et internationales lesbiennes dans le sud

1979

  • Avril, rencontre des Groupes Lesbiennes et publication de la brochure Rencontre d’Aix.
  • 22-29 juillet, Rencontre nationale des groupes lesbiennes à Marseille (Lyon, l’année précédente).

1980

  • Camp du 12 au 17 juillet : "Le camp" mas de Lenziere 30140 Anduze.

1981

  • 11-26 juillet, Rencontre internationale de lesbiennes féministes, l’Euzières (Gard), 3e camping lesbien.
  • Au lendemain de la rencontre lesbienne de Leuzières et de la deuxième université d’été homosexuelle à Marseille (1981, « … un regroupement mixte où on ne pensait aux filles que dans la mesure où nous imposions notre présence »), voici ce qu’écrit une des participantes aux deux événements : « … une dynamique existe, née d’une longue, patiente action militante. Tout en étant d’accord sur la nécessité de mener des luttes avec les pédés dans certains domaines (qu’il faudra d’ailleurs redéfinir), nous ressentons comme vital le besoin de nous réunir afin de trouver notre terrain d’existence et d’action. Il faut que les lesbiennes deviennent une force politique, qu’elles apparaissent comme telle. (…) On a trop dit que les lesbiennes sont à la charnière du combat féministe et du combat homosexuel. Jusqu’à présent, cela a surtout signifié que nous en étions les laissées-pour-compte. Prenons notre place dans chacun de ces combats » (Françoise Renaud).

1982

  • 1er au 8 août ,premier camping lesbien radical international dans le Var.

retour ici



Commentaires  (fermé)

Logo de Association Tasse de Thé, site Lesbien
mardi 7 août 2012 à 19h56 - par  Association Tasse de Thé, site Lesbien

Bonjour,
Je découvre avec bonheur votre rubrique chronologique PACA,
- Bravo les filles pour ce travail de fourmi !
L’info et lien seront mis en ligne dans les page de Tasse de Thé :
http://www.tassedethe.com/cadres/souscadre/special/panorama.htm
et
http://www.tassedethe.com/cadres/souscadre/rencontres/lezannonces_a.htm
N’hésitez pas à modifier le cas échéant
Très cordialement et solidairement,
Chantal Delatorre
TASSE DE THE

Logo de clf
lundi 4 juin 2012 à 18h34 - par  clf

Nous venons de recevoir des infos sur la Douce Amère, sur le procès D’aix. et d’autres évènements.

Nous les mettrons prochainement en ligne.

Continuez à nous faire vos remarques.

Pour le groupe de travail Chronologie : Marie Josèphe

Logo de clf
samedi 2 juin 2012 à 20h05 - par  clf

Il manque bien sûr Les Bigoudie’s par exemple. Je sais qu’une video avait été réalisée sur leurs activité fin des années 1990.
En savez vous plus que moi ?

Il y a eu aussi le procès d’Aix dont il conviendrait de parler d’avantage.

Il reste peu de traces des rencontres lesbiennes internationales : quelles activités, quels sujets traités, quelle participation ?

Navigation

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 24 avril 2017

Publication

215 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
2 Auteurs

Visites

109 aujourd'hui
148 hier
188502 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés